L’agenda se remplit à Bonjour Minuit et, profitant de l’annonce du retour des concerts debout, voici l’occasion parfaite de se projeter en septembre ! Au programme, nouveautés, reports, collaborations et hors les murs.

Du rock, de la pop, du debout !

Il est déjà annoncé mais nous avons toujours autant de fierté de l’accueillir : le retour de Rover à Saint-Brieuc, pour présenter son nouvel album, se fait à Bonjour Minuit le 30 octobre prochain. L’autre grand nom d’octobre, c’est aussi J.E. Sunde, songwriter américain capable de nous faire frissonner avec sa folk amoureuse. L’un comme l’autre sont accompagnés par une première partie, respectivement Bacchantes, chœur féminin entre rock et lyrisme de Rennes, et Horla, duo de ballades blues sans frontières.

Il y aura du rock et du boogie aussi, avec la soirée spéciale de Broken Waltz qui présente, en avant-première, les nouveaux titres du deuxième volet de son album A Mysterious Land Of Happiness… Au cours de cette release party, le duo briochin invite Crocodile Boogie à partager l’affiche, avec son rock des marais estampillé Beast Records.

Ciné-concerts : le son & l’image

Deux rendez-vous initialement prévus en début d’année, reportés à cause de la crise sanitaire, sont de retour à l’agenda. Une forme musicale différente puisqu’il s’agit de ciné-concerts : Totorro & Friend présente « Et si l’amour c’était aimer ? » d’après l’œuvre de Fabcaro. C’est même d’un BD-concert, plus que d’un ciné-concert, qu’il s’agit ici ! Cette BD, sur les histoires d’amour modernes et notre quête perpétuelle du bonheur, fait figure de rencontre improbable entre la collection Harlequin et les Monty Python.

Monolithe Noir, quant à lui, présente sa lecture musicale du film « Plogoff, des pierres contre des fusils ». Un documentaire réalisé par Nicole Le Garrec en 1980, ensuite restauré en 2019 et sélectionné à Cannes, qui traite de la lutte des habitants de Plogoff contre l’installation d’une centrale nucléaire. Quarante ans après, ce film fait toujours résonance à notre époque troublée, et prend une nouvelle forme avec l’adaptation musicale de Monolithe Noir.

Des collaborations et du hors-les-murs

Bonjour Minuit reprend à plein régime, ses partenaires aussi ! A commencer par le festival Art Rock dont l’édition 2021, repensée en septembre et dans différents lieux, fait étape à BJM les 10 & 11 septembre avec une programmation aux allures de grande messe (Mansfield.TYA, QuinzeQuinze, Maxwell Farrington & Le SuperHomard) et de pop malicieuse (Malik Djoudi, Lucie Antunes, Levitation Free).

Autre collaboration, la désormais traditionnelle session live de Radio Activ’ (dont la programmation sera annoncée prochainement) est à l’affiche d’octobre. Le festival Carnavalorock s’installe aussi à Bonjour Minuit les 15 & 16 octobre, une production extérieure portée par l’association Les Déboucheurs de Tympans, Diogène Productions et 3C.

Enfin, la grande nouveauté de ce bimestre de programmation s’annonce en septembre, du 22 au 25 précisément : Bonjour Minuit organise une mini-tournée de 4 dates à Saint-Brieuc, Saint-Agathon, Tregrom et Penvenan. Chaque jour à 18h30, S8JFOU puis la Compagnie Organic Orchestra proposent une représentation en plein air et alimentée grâce à des batteries, rechargées la journée par leur périple à vélo. Ces représentations allient musique expérimentale (electro, beatbox) et manipulation d’objets à la nuit tombée, pour faire vivre le conte « Oniri 2070 ».

Pratique (billetterie de 3 à 16 €) :