Après une année 2020 éprouvante, où la rencontre souhaitée par Bonjour Minuit et celles et ceux qui font la musique live a été limitée, l’incertitude règne encore pour 2021. Refusant tout défaitisme, le moment est venu de plonger dans la programmation des prochains mois et de se réjouir des retrouvailles à venir !

Un nouveau concept graphique pour l’année à venir

Entre nouveau monde et déluge d’émotions, l’univers graphique 2021 de Bonjour Minuit se construit et se module suivant la perception de chacun. Une nouvelle facette de l’aventure artistique de la salle se dévoile, mise en image par Culotte Graphics. A nouveau, cinq tableaux raconteront une histoire graphique au fur et à mesure de l’année, évoluant au fil du temps de Janvier à Décembre. Qu’on y voit l’univers fantastique de Dune ou la poésie des couleurs du ciel d’hiver qui nous accompagne actuellement, toutes les perceptions se rassemblent et créent l’univers de Bonjour Minuit.

Janvier – Février : une programmation au cœur de la société

Bonjour Minuit tient son rôle sur le territoire et reste active dans le contexte sanitaire actuel, en respectant scrupuleusement les consignes pour garantir la sécurité de son public. C’est pourquoi la programmation de Janvier est adaptée aux annonces des autorités : sans autorisation de bar et un couvre-feu en vigueur, pas de concert mais des rencontres thématiques autour de la trap music avec le documentaire « Lost in Traplanta » (16.01) et une conférence sur le monde du rap, Rencontre Buzz Booster (17.01).

Puis, la musique live revient petit à petit sous des formes adaptées aux concerts assis : les ciné-concerts version documentaire de Monolithe Noir (23.01), la BD de Fabcaro par Totorro (13.02) ou Oggy et les cafards par Saro et Alexinho (21.02), la poésie de Bachar Mar-Khalifé (31.01), la pop cosmique de Von Pourquery et Levitation Free (19.02) ou encore la création du premier concert dessiné d’Acid Arab avec Raphaëlle Macaron le 27.02, produite par Bonjour Minuit.

Les musiques actuelles ne le sont que parce qu’elles s’emparent aussi des enjeux de société, c’est pourquoi la programmation inclut des rendez-vous sur des thématiques fortes : le ciné-concert de Monolithe Noir met en musique le documentaire « Plogoff, des pierres contre des fusils » qui retrace le combat d’une population contre le nucléaire dans cette ville du Finistère. Début février, Bonjour Minuit accueille la table ronde animée par Thérèse Sayarath, artiste et militante, sur la question des artistes invisibilisé·e·s et donc sur la place des femmes et des minorités dans la musique.

Pratique :

Billetterie disponible sur notre site uniquement.