Après de nombreux mois avec une activité limitée, la programmation de Bonjour Minuit lâche la bride et remet à l’ordre du jour les concerts qui agitent ! De nouveaux formats, le retour des esthétiques sur-mesure pour le debout, des collaborations inédites : voici la recette BJM pour cette fin d’année.

Du metal, du punk, du rock !

Des cheveux en l’air et des corps qui sautent, une scène qui manquait ces derniers mois à Bonjour Minuit ! Il est donc temps d’y remédier en remettant à l’honneur les esthétiques condamnées par les restrictions sanitaires ces derniers mois. A commencer par le plateau black metal avec Regarde Les Hommes Tomber et Les Chants de Nihil qui prouve la qualité du genre en France. Puis la collaboration avec le label rennais Mass Prod et sa journée punk entre documentaires l’après-midi et concerts (notamment) de la légende britannique du ska punk Inner Terrestrials ou Krav Boca et son punk fusion. Enfin, le Club de Bonjour Minuit retrouve une programmation estampillée « talent à suivre » avec un plateau endimanché, Bandit Bandit et Lulu Van Trapp où le rock se fait esthétique multiple.

Nouveau format : l’Astroclub

C’est la grande nouveauté et une première pour Bonjour Minuit : une nuit electro complète, pour danser jusqu’au petit matin ! Garantie en sensations puisqu’elle est organisée en partenariat avec le festival Astropolis (Brest), spécialistes reconnus du genre. Au programme, des valeurs sûres de la scène électronique française et la relève d’avant-garde avec : l’alchimie live d’Electric Rescue, Maxime Dangles et de Kmyle réunis en Möd3rn, entre improvisations versatiles aux machines et rafales techno ; la moitié de Scratch Massive, Maud Geffray, garante de dj sets salvateurs entre electro, techno et rave dopés d’incursions pop ; un jam entre les machinistes aguerris Re.Kod vs DNGLS ; l’expert de l’électro indus’ et robotique Unklevon ; et les digressions auditives de la tête chercheuse Vanadís.

Des noms qui ont fait l’histoire de la musique

Deux soirées d’exception dans des genres très différents, mais qui ont en commun des artistes qui ont marqué l’histoire de la musique. The Alchemist, producteur de génie et collaborateur de choix pour Mobb Deep, Cypress Hill, Anderson Paak, Odd Future, Kendrick Lamar, Nas, Snoop, Westside Gunn, OhNo, Ludacris, Ghostface Killah, Freddie Gibbs, Eminem, etc. Il partagera l’affiche avec Benjamin Epps, découverte du rap français dont l’ambition est à la hauteur de son talent démesuré et Ill Heaven, en DJ set. Autre registre mais tout aussi légendaire, Femi Kuti, fils de et saxophoniste de Fela Kuti ainsi que contributeur d’exception à l’afrobeat. Parler de la famille Kuti, c’est parler d’une lignée aussi importante dans l’histoire de la musique que celle des Marley. A la différence qu’il s’agit ici du Nigéria et de l’afrobeat, des années 70 lorsque Fela Kuti fusionna soul, jazz, et highlife (musique d’Afrique de l’Ouest). Son concert sera ouvert par le DJ set de la Rennaise Maclarnaque.

Collaborations

Marque de fabrique de Bonjour Minuit, l’attention aux partenariats de territoire. Outre les collaborations évoquées précédemment (Mass Prod, Astropolis), novembre voit le retour de la Tournée des Trans où se produisent 3 artistes régionaux suivis et programmés aux Trans Musicales… voir aussi par Bonjour Minuit dans le cas de Brieg Guerveno qui s’y produira. Autre rendez-vous conjoint qui se poursuit, les sessions live de Radio Activ’ avec Panda Pendu et FauxX en direct du Club ! Enfin, un nouveau partenariat se dessine avec De Beaux Lendemains, festival art et jeunesse qui se lance pour sa première édition. Bonjour Minuit accueillera une représentation de « L’endormi », récit rap de La Canaille.

Focus sur la musique en amateur

Depuis le début de la crise sanitaire, les pratiques en amateur ont été les plus durement touchées et Bonjour Minuit profite de son rendez-vous annuel qui leur est consacré, pour proposer tout un cycle de rendez-vous dédiés à ces musicien·nes passionné·es. L’objectif de ces quelques jours ? Leur donner les clés pour développer leur projet musical et répondre à leurs questions, grâce à une rencontre avec le label Yotanka, une session de formation sur la gestion d’association et un après-midi débat autour du documentaire « Bande d’amateurs ! ». Mais aussi mettre à l’honneur trois groupes qui répètent à la salle avec Les Studios partent en Live : Golden Ears (pop rock), Phoque (noise rock), The Sleex (garage rock).