« Voisins, voisines » : quand le quartier confiné crée !

Malgré une année 2020 confisquée, il est possible de se réjouir de voir le besoin de culture mis en lumière par l’expérience du confinement. Dans le quartier des Villages, la création est devenue l’outil des habitants : porté par le centre social La Ruche avec le soutien de Bonjour Minuit, « Voisins, voisines » a pris forme à la fin de l’été.

Comment rester en lien lorsqu’on est isolé dans son logement ? Le confinement du printemps a porté un coup d’arrêt brutal à la vie dans les quartiers, et le centre social La Ruche s’est activé pour proposer diverses actions aux habitants des Villages. Parmi celles-ci, un projet appelé « A toi mon cher voisin » où chacun écrit sa parole, son vécu du confinement. De nombreux textes ont été produits, entre poésie et expression brute de sentiments : au total, 120 messages ont été recueillis par la Ruche !

Une fois collectés, s’est posée la question de la conservation de tous ces témoignages. C’est ainsi que la Ruche s’est adressée à sa voisine Bonjour Minuit, avec une demande initiale d’enregistrement dans les studios. Yann Tronet, chargé d’action culturelle à BJM, propose alors au centre social de profiter de cette matière riche pour créer une rencontre artistique. Plutôt qu’un simple enregistrement de conservation, pourquoi ne pas en faire un objet culturel ? Au même moment à la Drac Bretagne, un appel à projet pour créer des parcours artistiques dans les quartiers s’organise. C’est ainsi que ces trois contextes se rencontrent pour donner vie à « Voisins, voisines » !

Fin août, les habitants des Villages sont conviés à Bonjour Minuit : l’artiste Paule Vernin, qui aime jouer avec l’écriture et l’humain au sein de sa compagnie briochine Le Grand Appétit, accompagne les participants pour trois jours de recherche et d’écriture. Elle les guide aussi lors de sessions d’enregistrement, pour lesquelles Sebastien Jamet prend ensuite le relais. Musicien et compositeur au sein de Levitation Free, il apporte la touche musiques actuelles au projet en créant le montage sonore de ces capsules.

A l’arrivée, « Voisins, voisines » est un journal du confinement touchant d’humanité, qui réussit à transformer la matière brute des récits du quartier en expérience artistique. Il sera bientôt disponible à l’écoute sur la page Facebook du centre social, sur bonjour-minuit.fr et une diffusion sur Radioactiv’ est à l’étude !

Projet financé par la DRAC Bretagne.